Il est des temps où imaginer, rêver, donner et prendre du plaisir, créer en somme, n'est pas la priorité. Mais la  foi reste. La foi qui pousse à croire au plaisir du moment partagé. La foi qui crie haut et fort "Oui! Vivons ce moment là." Ce moment de communion qui peut enfin nous permettre de laisser parler nos émotions.

Milarepa disait " En ces temps de déclin et de vulgarité, les escrocs sont honorés comme des Dieux. On se rue sur les intrigants encore plus que sur l'or. Les gens de foi sont écartés comme les pierres du chemin. Pitiés pour les créatures ignorantes."

Et bien je veux croire que la création est encore un moyen de se sauver, que la culture peut être un moyen de répondre à nos angoisses et à nos peur et nous donner la joie du rire et la force du guerrier pour entrer dans le monde la tête haute et le coeur en fête.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now